Aménagement comble perdu, comment faire ?

4.9/5 - (8 votes)

Aussi appelés combles non aménageables, les combles perdus représentent une surface qui n’est théoriquement pas aménageable. La hauteur sous la charpente, la disposition des poutres ou la mauvaise disposition des bois sont des raisons qui expliquent le fait qu’il soit difficile d’aménagement. Cependant, il existe de nombreuses astuces et techniques pour rendre habitables des combles perdus quel que soit leur état. Ce texte vous dit long sur le sujet.

Le comble perdu, kesako ?

Un comble est un espace en dessous de la toiture. Lorsqu’il n’est pas aménageable, il prend le nom de combles perdus. Vous pouvez, par ailleurs, reconnaître un comble perdu lorsque : 

  • la hauteur sous le toit est plus petite que 1.8 m ;
  • la largeur sous la charpente est inférieure ou égale à 60 cm ;
  • la pente du toit ne fait pas 30 degrés ;
  • l’enchevêtrement des fermettes de la toiture rend pratiquement impossible tout aménagement des combles.

Une fois que quelques-uns de ces critères sont réunis ou l’ensemble pour un comble, vous pouvez déjà comprendre que vous avez affaire à un comble perdu.

Peut-on aménager un comble perdu ?

Oui ! Un comble perdu peut être aménageable. Lorsque des combles sont dits perdus, il est normal de penser qu’ils ne sont plus aménageables, mais cela n’est pas toujours vérifié. Il existe, en effet, des techniques et moyens pour effectuer l’aménagement des combles perdus, mais ceci nécessite des travaux. Une fois que les travaux de rénovation préliminaires sont effectués, le comble perdu devient entièrement aménageable

Réglementations combles aménageables, que faut-il respecter ?

Pour démarrer un chantier d’aménagement des combles, il est indispensable de passer à la vérification des réglementations. Il est important de savoir que la réglementation varie d’un type de rénovation à un autre, il n’est pas standard. En tenant compte d’un espace d’environ 40 mètres carrés, vous pouvez vous référer aux réglementations qui s’appliquent pour un agrandissement des constructions existantes.

Lire  Réparer un volet roulant solaire VELUX SSL : Le guide ULTIME !

Vous devez donc procéder à une déclaration de travaux pour une surface de plancher de plus de 5 mètres carrés et inférieure ou égale à 20 mètres carrés ou pour une surface allant jusqu’à 40 mètres carrés lorsque vous êtes en zones urbaines.

Par contre, pour un plancher de plus de 40 mètres carrés ou lorsque les travaux d’aménagement des combles augmentent la surface à plus de 150 mètres carrés, vous devez faire une demande de permis de construire. Les déclarations préalables varient d’une condition à une autre.

Transformer ses combles perdus en combles aménageables, c’est possible

Les combles perdus sont bien aménageables lorsque vous connaissez les moyens dont il faut se servir. Ce type de rénovation apporte un grand nombre d’avantages et quelques inconvénients qu’il est important de mentionner.

Les avantages de cette transformation

Premièrement, l’aménagement des combles perdus vous fait gagner un nouvel espace habitable. Votre espace habitable peut aller jusqu’à doubler après une telle transformation avec des places pour dressing ou placard. Il vous permet de ne plus empiéter sur l’espace du jardin ou de la terrasse. Avec l’aménagement des combles, votre bien prend plus de valeur immobilière. Vous gagnerez beaucoup plus lors de la vente de ce bien pour déménager.

Deuxièmement, l’aménagement des combles perdus vous permet de faire assez d’économies sur le long terme. En effet, cette transformation vous permet d’améliorer votre isolation et vous évite d’utiliser beaucoup d’énergie. De plus, vous faites entrer facilement de la lumière naturelle dans votre appartement. 

Les inconvénients de l’aménagement d’un comble perdu

La plupart des inconvénients liés à l’aménagement d’une nouvelle pièce dans les combles perdus sont liés aux types d’isolants utilisés lors de l’installation de l’isolation thermique ou acoustique. Certains isolants tels que ceux faits en coton nécessitent plus de dépenses et provoquent une grande pollution lors de leur culture. 

Lire  Combles et greniers, 10 bonnes idées pour optimiser l’espace

De plus, l’aspect écologique des isolants utilisés n’est pas très appréciable. Si vous optez par contre pour des isolants écologiques, vous pourrez éviter la plupart des inconvénients.

Quels travaux pour transformer ses combles perdus en combles aménageables ?

Pour transformer vos combles perdus en des combles aménageables, vous pouvez suivre un certain nombre d’étapes qui vous faciliteront la tâche.

Création ou réfection du plancher

La réfection du plancher est une étape indispensable à la rénovation d’un comble perdu. Pour commencer, vous devez vérifier la résistance du plancher, des murs et de la charpente. Si vous ne maîtrisez pas les critères d’appréciation, faites appel à un professionnel du domaine. 

Vous pouvez ensuite vérifier la distance ou l’espacement entre les solives afin de vous assurer du renforcement ou non de la structure. L’espacement recommandé est de 40 cm.

Transformation de la charpente

L’une des principales raisons pour lesquelles les combles sont dits perdus est la charpente. Celle-ci doit être rénovée pour faciliter l’aménagement des combles. Il est possible de faire un renforcement de la charpente, une création de chevêtre, une modification de la pente ou un allègement de la charpente.

Un professionnel est requis pour assurer ces travaux, car ils demandent assez de maîtrise de la réalisation. Il s’agit d’une intervention lourde qui est accompagnée de nombreux risques.   

Surélévation de votre logement

Surélévation du logement ou une ossature en bois représente un moyen de ne pas altérer ou modifier la structure de la maison. Cette action nécessite un coût plus ou moins onéreux. Il est question d’une technique de rénovation qui est mise en place dès qu’un comble ne peut pas être aménagé.  

Une largeur de maison trop petite, un espace sous charpente non exploitable ou une pente trop plate sont les principales raisons qui font intervenir la surélévation de logement.

Aménagement comble perdu, quelques recommandations d’experts

Pour bien assurer l’aménagement de vos combles perdus, vous pouvez faire recours à ces quelques conseils d’expert.

Pensez à bien isoler vos combles

Isoler les combles rend beaucoup plus ergonomique votre pièce sous charpente. Faites donc le choix des meilleurs isolants pour garantir votre confort thermique et une bonne isolation phonique. L’intervention d’un professionnel est recommandé surtout pour les combles perdus afin que le travail soit de qualité supérieure. Selon le cas, le professionnel peut vous conseiller une isolation par l’intérieur, une isolation par l’extérieur ou les deux.

Renseignez-vous sur les permis et papiers à fournir

Le respect des règles de construction et de rénovation est indispensable pour votre sécurité et votre bien-être. En effet, le non-respect des conditions peut vous faire perdre assez d’argent par des amandes. Renseignez-vous en conséquence auprès des structures d’état en charge de construction de votre localité pour les autorisations de travaux. 

Lire  Terrasse sous les toits, découvrir les différentes possibilités !

Optez pour des grandes ouvertures sur l’extérieur

Optez pour des fenêtres de toit Velux ou même verrière de toit pour votre logement ! Les grandes ouvertures sur l’extérieur vous offrent une meilleure aération et une bonne dose de luminosité naturelle. Vous bénéficiez ainsi d’une déco beaucoup plus éclairée et des économies sur l’énergie. 

Quel budget pour l’aménagement d’un comble perdu ?

L’aménagement d’un comble perdu revient beaucoup plus cher que celui d’un comble aménageable pour des raisons de rénovation préliminaires qui s’imposent. Par ailleurs, trois possibilités de budget s’offrent à vous. La première est celle du kit qui vous permet de faire les travaux par vous-même. La deuxième option est le prêt à finir qui prend en compte les grands travaux à effectuer par le professionnel. La troisième est le Clé en mains qui prend en compte l’ensemble des travaux (la surface totale, l’escalier, plancher porteur, plafond, etc). Pour chacun des cas, il y a un intervalle de budget à prévoir  : 

  • Le kit entre 13.000 et 18.000 euros ;
  • Prêt à finir entre 22.000 et 32.000 euros ;
  • Clé en mains entre 40.000 et 60.000 euros.

Dans l’un ou l’autre des cas, vous réussirez à gagner plus d’espace dans votre appartement. Vous pouvez par ailleurs bénéficier du prêt à taux zéro pour vous faciliter les dépenses.